• défendre la clause de compétence générale pour le CG et revendiquer un budget permettant d’accompagner les communes et les intercommunalités en veillant à la cohérence de leurs politiques ; • renforcer le rôle du CG afin qu’il porte le développement des énergies renouvelables au profit des habitants de son territoire et promeuve une gestion durable des déchets dans le respect de l’environnement et dans le cadre d’un service public.  œuvrer pour un monde rural vivant et dynamique par : • la création de guichets uniques dans les cantons permettant l’accès à tous les services publics ; • la mise en place de services de transports collectifs (taxis à la demande, autres) et le maintien des services ferroviaires existants ; • la lutte contre la désertification médicale : aide à l’installation de médecins notamment par la création de structures de santé (salariées et/ou libérales) ; • le soutien à une agriculture paysanne, durable, respectueuse de l’environnement, créatrice d’emplois et privilégiant les circuits courts et produisant une alimentation de qualité, en particulier dans les services de restauration collective dépendant du CG ;  développer une véritable politique économique et sociale par : • le soutien et le développement des structures d’insertion ; • l’investissement nécessaire à une véritable politique d’aide sociale à l’enfance, du handicap, de mise en accessibilité des locaux ; • l’augmentation des postes d’éducateurs et d’assistants sociaux ; • la conditionnalité des aides aux PME et PMI à des critères sociaux et environnementaux (emplois, respect de la législation du travail, activités non polluantes), afin de responsabiliser les entreprises concernées. • la généralisation de clauses d’insertion sociale dans les marchés publics • l’accompagnement de l’Economie Sociale et Solidaire

 mettre en œuvre la transition énergétique par : • la rénovation thermique des bâtiments dont le CG est propriétaire (collèges principalement) aux normes BBC • l’aide à la construction de logements sociaux aux normes BBC ; • l’octroi d’aides à la rénovation thermique des logements, prioritairement ceux dont les locataires sont en situation de précarité énergétique ; • le développement de la couverture numérique sur l’ensemble du département ; • l’opposition ferme à tout projet d’exploration et d’exploitation du gaz et du pétrole de schiste dans l’Yonne ; • le soutien aux associations dont les activités contribuent à développer la vie sociale et culturelle et le sport amateur

Ce texte constitue une base programmatique à préciser et à enrichir par les candidats qui resteront libres d’élaborer leurs propres documents de campagne, en cohérence avec ces propositions. Précisions : Suivant les cantons, leur situation politique particulière et les candidatures qui s’y manifesteront, il pourra y avoir des binômes affichant les logos des 2 organisations et d’autres n’affichant qu’un seul logo avec soutien de l’autre organisation.

Auxerre le 14 janvier 2015 Front de Gauche 89 et Europe Ecologie les Verts