ça y est! La Droite municipale vient de décider de faire payer les Loisirs Courts et les CLEM, c'est à dire l'accueil des élèves avant et après la classe. La vile de Migennes, qui avait créé ces structures à la fin des années 70, s'illustrait par la particularité de l'offre. Cet accueil était gratuit. Le choix était basée sur la volonté de ne créer aucun obstacle à la garde et à l'activité éducative des enfants. Notre ville ne pourra plus se prévaloir de cette politique. C'était notre fierté. A partir de l'année prochaine, il en coûtera 1,50 € la séance du matin et 2,50€ la séance du soir. Si vous laissez votre enfant tous les jours matins et soirs au CLEM (maternelle) ou aux Loisirs Courts (élémentaire), il vous en coûtera 486 € pour l'année scolaire. Rien que le matin, ce sera 270€ et rien que le soir, 360 €.

Il n'y a pas que cela. Les tarifs de cantine vont bouger. Pour la tranche la plus basse, le tarif du repas va passer de 2,05 à 3€, soit une hausse de 46 %. La réduction pour les familles de plus de deux enfants sera uniforme avec un tarif unique de 2,60€ Pour la deuxième tranche, les tarifs sont aussi à la hausse avec le passage de 3,41 à 3,50€ et pour le tarifs des familles de plus de deux enfants, 3€. Pour la dernière tranche, le tarif baisse de 4,30 à 4€. Un tarif spécial est instauré pour les enfants des communes extérieures à 4,50€. Une autre décision qui mérite attention et vigilance. Il s'agit du calcul du quotient familial qui sert à établir le tarif du repas. La Droite vient de décider de s'aligner sur le quotient CAF qui est beaucoup moins avantageux pour les familles que celui que l'ancienne majorité de Migennes avait instauré et rétabli en début du dernier mandat. Ainsi, il y aura certainement des passages dans la tranche supérieure alors que le revenu n'aura pas bougé; si bien que nombre de familles paieront encore plus. Décidément, la Droite municipale, encouragée par la politique libérale du gouvernement, se lâche.

J'assistais à cette réunion et je me suis opposé à cette décision comme s'y opposera le groupe de l'opposition Migennes Citoyenne quand le projet sera présenté au conseil municipal.