Je viens d'entendre le Président de la République parler de revaloriser les lycées professionnels. Alors, j'ai envie de lui dire: Chiche! Le lycée professionnel de Migennes doit vivre. Je vais lui écrire très prochainement pour lui demander d'intervenir d'urgence auprès de sa ministre de l'Education Nationale afin qu'elle ordonne au recteur de l'académie de Dijon, au Préfet de Région de refuser la fermeture du lycée et au contraire de lui donner les moyens de se développer avec la consolidation des filières existantes et la création de nouvelles filières. Notre lycée pourra ainsi continuer à mettre en œuvre une pédagogie personnalisée et adaptée aux jeunes. J'en profiterai pour demander au député de notre circonscription de se prononcer contre la fermeture et d'interpeller le gouvernement publiquement.