Actes de vandalisme

Depuis plusieurs semaines, les Migennois, la ville, Domanys subissent différents actes de vandalisme ou d’incivilités. J’ai déjà eu l’occasion de le dire, je les condamne fermement. Il n’y a aucun laxisme de notre part. La vraie question est de trouver des solutions. La question principale est celle des moyens qu’a la Gendarmerie pour prévenir, dissuader, réprimer. Je demande en permanence des renforts en effectifs de gendarmes à Monsieur le Préfet. Celui-ci nous en a accordé. Il faut les garder. Le Préfet suit de près la situation. Je dois le rencontrer très prochainement. J’avais écrit, il y a plusieurs mois, au ministre Vals. Je n’ai toujours aucune réponse. Par ailleurs, la Police Municipale est bien entendu, mobilisée. Je vous donne quelques chiffres que je viens d’obtenir de la Gendarmerie en fin d’après-midi. Je n’ai pas eu le temps de faire une analyse approfondie. La délinquance de l’année 2013 est en recul de 4,15%. Elle est passée de 482 faits en 2012 à 462 en 2012. Le nombre de cambriolages a également chuté de près de 28%. J’ai cru lire quelque part qu’en 2008, à la fin du mandat précédent, on recensait 627 faits. Aujourd’hui en fin d’année 2012, nous en sommes à 462. C’est 462 de trop. Nous sommes bien évidemment solidaires des victimes et travaillons avec tous nos partenaires pour faire reculer encore plus cette délinquance qui empoisonne la vie des Migennois pour l’éradiquer.

Comité du centenaire de la guerre de 1914-18

Je l’avais déjà annoncé, nous avons mis en place un comité pour préparer la commémoration de la guerre de 14-18. La première initiative aura lieu le 8 mars prochain au cabaret l’Escale. Il s’agit d’une conférence d’un spécialiste de Romain Rolland, Roland Roudil, sur le texte de R.Rolland « Au dessus de la mêlée ». Cette conférence sera suivie d’une partie musicale avec l’audition du dernier morceau de musique qu’a joué Romain Rolland, la veille de sa disparition. D’autres initiatives sont prévues au cours de l’année : le voyage à Verdun, deux expositions,, une conférence de Michel Mauny, une pièce de théâtre joué par les élèves du collège Paul Fourrey.