Nous venons d’apprendre avec bonheur ( Yonne républicaine du 14 Janvier 2015) que le président socialiste de la région Bourgogne a fait voter une aide de 130 000 euros à l’hôtel restaurant La « Côte st Jacques » de Joigny pour qu’il se modernise et obtienne sa 5ème étoile. Bel exemple de solidarité sociale en période de crise et d’exclusion sociale, non ? Cela fait chaud au cœur de voir mes impôts aussi bien utilisés au moment du développement ultra rapide de la pauvreté. Les riches qui fréquentent cet établissement seront heureux , grâce aux socialistes , à la droite et l’extrême droite qui ont voté cette subvention, de bénéficier d’un luxe supplémentaire. Quant aux chômeurs, aux allocataires du RSA, aux smicards , aux retraités pauvres, ils se réjouiront de savoir que dorénavant, grâce aux socialistes, ils pourront enfin dans l’Yonne aller manger et dormir dans un 5 étoiles. Pour peu qu’ils puissent aligner 200 euros minimum pour le repas, quelques centaines d’euros de plus pour la chambre, et ainsi côtoyer les riches clients de ce palace. Ils devraient même au nom de la même solidarité sociale demander des subventions aux mairies socialistes, à commencer par celle de Joigny, pour payer l’addition. La mixité sociale, c’est ça ! Le MEDEF et Macron vont être ravis. Car comme le dit l’adage : « le socialisme mène à tout à condition d’en sortir » . Le PS semble en être sorti définitivement. La Côte St Jacques, entreprise privée, souvent pleine comme un œuf, avait-elle besoin de cette aide et de l’argent public pour encore franchir un échelon dans le luxe ? N’est-ce pas là une véritable provocation sociale ? A vous de voir alors que nul doute qu’on vous dira que c’est pour développer l’emploi, mais on vous a dit déjà tant et tant de bêtises depuis l’élection de Hollande… D’un autre côté, on me dira également que les restaurants du cœur eux aussi sont de plus en plus pleins et que là on peut tous y aller parce qu’ils sont gratuits. C’est la contre-partie en régime capitaliste. Mais au fait quelle a été la subvention régionale 2015 votée pour ces restos de la pauvreté ? Nous attendons avec impatience la réponse du PS. Elle est pas belle la France dirigée par les socialistes ? Les riches n’ont plus besoin de Sarkozy, et vive l’unité nationale. Claude PREVOST conseiller municipal de Migennes Citoyenne 2014 Gauche rassembléeancien 1er adjoint