Ensemble, préparons les élections départementales

avec François Meyroune et Dominique Franchet, Pour une alternative citoyenne sociale, écologique et solidaire à la politique d’austérité

A la mi-décembre, à l’initiative du Front de gauche avec le soutien d’Europe Ecologie Les Verts, s’est constitué un collectif citoyen cantonal pour préparer les élections départementales de mars prochain dans le nouveau canton de Migennes. Ce collectif est ouvert à toutes les sensibilités politiques de gauche qui rejettent la politique du gouvernement Hollande-Valls parce qu’elle ne correspond pas aux promesses de 2012 du candidat Hollande et, tout simplement, parce que l’austérité pour le peuple et la soumission aux injonctions du MEDEF et des marchés financiers engendrent de plus en plus de souffrances pour la population, mais également enfoncent le pays dans la crise.

Ce collectif est ouvert à toutes les citoyennes et tous les citoyens qui, sans appartenance politique ou avec, veulent une vraie politique de gauche et écologique.

 Il entend construire avec les habitants un projet qui favorise et défende l’emploi et la formation, les services publics, les équipements et infrastructures nécessaires, une politique départementale, sociale, éducative, environnementale, de santé, culturelle qui réponde aux attentes de la population.  Il combattra le projet gouvernemental de réforme territoriale qui se propose de vider le conseil départemental (ex-Conseil Général) de ses compétences et d’éloigner les citoyens des centres de décisions. Il défendra l’autonomie et la liberté des communes que F.Boucher veut liquider avec le projet de création d’une seule commune du Migennois qui engloutirait les autres. Du même pas, il fera des propositions pour une réforme démocratique des institutions, pour un développement de la démocratie participative de proximité visant l’instauration d’une VIème République parallèlement à une réforme fiscale profonde.  Il exigera que les dotations de l’Etat qui aujourd’hui baissent considérablement soient ramenées à un niveau qui permette aux collectivités locales de mener à bien leurs projets ; elles qui réalisent plus de 70% des investissements publics, qui financent de nombreux services à la population, qui permettent aux associations culturelles, socio-éducatives et sportives de vivre.

Cette élaboration sera l’objet de consultations et de rencontres dans les semaines qui viennent. Il appelle toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans cette démarche citoyenne à rejoindre le collectif citoyen cantonal.