À la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE) notre quotidien, ce sont les luttes émancipatrices. Pourtant, en mars, la FASE participera aux élections cantonales. Car cette élection est une opportunité pour prolonger les actions auxquelles la population de l’Yonne a largement participé. Avec le NPA, le PCF et le PG, dans l’Autre Gauche en Bourgogne, nous porterons un programme élaboré avec les citoyens.

« Et pourquoi pas avec toute la gauche » nous dit-on parfois.

C’est vrai : nous retrouvons des militants du PS dans certaines batailles : pour défendre les Services Publics ou la retraite. Mais le PS est favorable à l’allongement de la durée des cotisations retraites. Et lorsqu’il est au pouvoir, il va jusqu'à initier des privatisations ; il s’aligne sur le traité de Lisbonne et le diktat du FMI

Nous, nous ne voulons pas aménager le système comme le proposent le PS et Europe Ecologie-les Verts. Nous voulons le dépasser et construire une société post-capitaliste. Nous ne voulons pas d'une simple alternance, nous voulons une véritable alternative.

Et même si nous ne confondons pas PS et UMP, quelle « alliance » pourrions-nous alors envisager ? Dans ce type d'élection, le second tour se joue, généralement, entre deux candidats. C’est alors que, sans qu’il y ait une quelconque alliance politique, nous prendrons nos responsabilités en votant contre les candidats de la droite et du MEDEF.

André Pacco FASE Yonne