Un récent sondage réalisé pour le Nouvel Obs indique que Sarkozy serait battu quel que soit son adversaire au deuxième tour. C'est une bonne chose même si ça ne règle pas tout, notamment la politique qui sera mise en oeuvre après.

Autre indication de ce sondage, dans tous les cas de figure, le total des intentions de vote pour les candidats de l'autre gauche (LO,NPA, Front de Gauche) serait à 15%.

On se prend à rêver d'une candidature unique de la gauche de transformation, fondée sur un projet clairement antilibéral et anticapitaliste. Les éléments forts de ce projet existent et sont partagés, pour l'essentiel, par les formations concernées. Si l'on veut peser lors des élections présidentielles et après, dans les luttes, il est impératif que chacun y mette du sien et vise le rassemblement.

Je souhaite du fond du coeur qu'Olivier, Jean-Luc et Nathalie s'emparent de cette démarche pour préparer l'union qui peut créer une dynamique populaire et changer la donne.

Pour ma part, je souhaite que mon Parti, le Parti Communiste, s'engage dans cette voie. Ne relançons pas la machine sectaire qui nous a laminés en 2007.